On vous l'avait bien dit

Le divorce franco-allemand à peu près reconnu par Merkel

Dans une interview au très bavarois Sud Deutsche Zeitung, Angela Merkel n’a pas dissimulé que sa relation avec Emmanuel Macron était complexe, voire mouvementée. Nous avions évoqué ce sujet il y a quelques jours en plaidant pour une non-réconciliation avec l’Allemagne. Nos lecteurs n’ont donc pas été surpris de lire partout dans la presse de gros titres sur le malaise franco-allemand. Précéder l’actualité, c’est aussi à cela que sert le Courrier des Stratèges.

Il y a quelques jours, nous nous demandions si Emmanuel Macron devait forcément sauver le couple franco-allemand. Près de deux semaines plus tard, Angela Merkel a crevé l’abcès dans une interview à la presse allemande, en l’espèce le SDZ volontiers lu par les conservateurs bavarois.

Si elle a expliqué que le couple franco-allemand était encore à l’origine de beaucoup de choses en Europe, elle n’a guère fait d’angélisme sur la relation conflictuelle qui la distancie d’Emmanuel Macron. Ce sujet est régulièrement abordé dans nos colonnes.

On peut s’interroger sur le message qu’Angela Merkel a voulu faire passer à l’opinion internationale, et allemande, en ciblant particulièrement les différences de culture qui l’oppose à Macron. Pour le reste, Angela Merkel dit qu’elle aime bien la France et qu’elle la juge utile.

La chancelière allemande a-t-elle voulu signifier aux Français que désavouer Macron ne serait pas perçu en Allemagne comme une manœuvre hostile des Français, et qu’elle n’en prendrait pas ombrage? En tout cas, on a connu mieux comme soutien bilatéral avec des élections européennes. Surtout si l’on admet l’hypothèse que Merkel a bien perçu le malaise autour d’Emmanuel Macron, en France, qui peine à rassembler et à poser son autorité.

De là à penser que Merkel souhaite la défaite de Macron et une grande purge en France, il n’y a qu’un pas à sauter… qu’on n’hésite pas à franchir.

Hits: 458

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.