Zemmour bientôt lâché par le Rassemblement National ?

Le discours d’Eric Zemmour à la Convention de la droite organisée autour de Marion Maréchal n’en finit pas de susciter des polémiques. Ce texte tout en clivage et en appel à la peur et à l’émotion ethnique provoque un tollé dans les médias, renchéri par l’ouverture officielle d’une enquête préliminaire pour incitation à la haine. Pour le Rassemblement National, cette affaire vire au cauchemar et enterre probablement toute velléité de Marion Maréchal de se présenter aux élections de 2022.

Eric Zemmour sera-t-il bientôt lâché par le Rassemblement National? La véhémence de ses propos devrait tôt ou tard contraindre l’ensemble du parti à clarifier sa position sur ce point.

La charge de Zemmour contre l’Etat de droit

De façon assez inattendue, Eric Zemmour a transformé son discours d’ouverture de la convention de la droite en un plaidoyer très « maurrassien », très ethnique, en faveur de l’identité française. Tout y est passé: les Droits de l’Homme, l’Etat de droit, la démocratie libérale, seraient devenus des menaces pour la France.

Cette nostalgie ouverte pour l’Ancien Régime s’est accompagnée d’un plaidoyer virulent où Islam et islamisme semblaient se confondre dans une peur très première, pour ne pas dire primitive. Si Marion Maréchal entendait, lors de cette convention, ouvrir les portes, l’effet escompté ne s’est donc pas vraiment produit…

Ce faisant, le texte de Zemmour a non seulement semé le trouble à la rédaction du Figaro, qui demande désormais que le quotidien prenne ses distances avec le polémiste, mais a aussi donné lieu à l’ouverture d’une enquête judiciaire préliminaire.

Marion Maréchal renonce à toute prétention pour 2022

Pour longtemps, la convention de la droite risque de sonner comme un puissant repoussoir. La jeune Le Pen a ici enterré son image de rassembleuse. Mais quelle idée son entourage poursuivait-il en ouvrant les travaux de la convention par un discours aussi maladroit ?

Ce qui devait lui donner de l’air à sa gauche vient en réalité de la couper de toute possibilité d’ouverture. Plus personne n’osera, pour de longs mois, répondre à ses appels. Elle semble l’avoir bien compris, puisqu’elle a produit un Tweet (ci-dessus) qui prend acte, de fait, de l’échec de cette convention, tout en semblant prendre ses distances avec celle-ci.

Rétrospectivement, Marine Le Pen semble avoir été bien inspirée en boudant manifestement l’événement.

Une situation embarrassante pour le Rassemblement National

Pour le Rassemblement National, la radicalisation manifeste d’Eric Zemmour va devenir une source d’embarras durable. Aux élections européennes, le parti avait proposé une place au polémiste sur ses listes. Le parti peut se féliciter aujourd’hui que Zemmour ait refusé l’offre.

Il n’empêche que les relations entre le parti et le journaliste sont intenses. Il y a une semaine, Zemmour est parti sur les terres de Louis Aliot, à Perpignan, pour préparer les municipales. Ce genre d’images risque de se faire bien rare dans les semaines à venir, et peut même devenir gênant pour ceux qui figurent sur la photo. Dans le cas de Louis Aliot, vice-président désormais officiellement séparé de la présidente, ce genre de faute pourrait coûter cher à l’avenir.

Dans la pratique, on peine à trouver la moindre manifestation de soutien à Zemmour au sein du Rassemblement National. Le parti est gêné aux entournures, et si la polémique devait prospérer, elle provoquerait probablement un important séisme au sein du mouvement.

Zemmour a-t-il dit tout haut ce que le RN pense tout bas?

La question est en effet assez simple aujourd’hui. Zemmour est-il un avant-gardiste qui a un coup d’avance sur l’opinion et qui proclame tout haut ce que les électeurs du Rassemblement National pensent tout bas? Ou se résume-t-il à un épiphénomène des salons parisiens nostalgiques des années 30 et coupés des réalités électorales?

La convention a en partie répondu à ces questions. Robert Ménard a reproché à son auditoire d’être un public d’intellectuels spectateurs et commentateurs. Il les a appelés à agir. La phrase fera date. Car les propos de tribune tenus par Zemmour sont en effet éloignés des attentes réelles du pays, y compris parmi les électeurs du Rassemblement National.

Que ceux-ci ne soient pas islamophiles est une certitude à peu près acquise. Mais se retrouvent-ils dans un appel à une guerre des religions? Partagent-ils le rejet des Droits de l’Homme, de 1789, de l’Etat de droit, la nostalgie pour l’Ancien Régime ou l’aspiration à un régime autoritaire? On n’en est pas complètement sûr…

Le Rassemblement National à l’aube d’une crise?

Politiquement, il est de notoriété publique que l’entourage de Marine Le Pen est agité par un rejet profond du libéralisme économique. Ce trait idéologique explique pourquoi Marine Le Pen « drague » régulièrement les électeurs de la France Insoumise.

Mais tout concourt à montrer que la base du Rassemblement National est aujourd’hui divisée et friable. A côté du noyau dur « légitimiste » (au sens de la droite politique historique) qui entoure Marine Le Pen, de nouvelles couches électorales sont apparues, qui risquent de prendre désormais la poudre d’escampette si le parti ne clarifie pas son positionnement vis-à-vis d’Eric Zemmour. Sans quoi le doute risquerait de s’installer sur la sincérité de la stratégie de dédiabolisation menée en son temps sous l’influence de Florian Philippot.

La balle est dans le camp de Marine Le Pen désormais. Si sa dédiabolisation est toujours d’actualité, elle devra trouver les mots justes pour dire ce qu’elle pense d’Eric Zemmour. Le Rassemblement National s’est inventé tout seul son sparadrap du capitaine Haddock.

Hits: 909

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. Krempf dit :

    Mais Zemour dit tout haut ce que la majorité des Français pensent, qu’ils soient de souche ou pas…

    • Mba dit :

      Qu est ce qu tu en sais, tu as sondé l ensemble des français ?
      J espère que pour toi l ensemble des français ne se limite pas aux électeurs du RN, parce que si c’était le cas, Marine le Pen serait déjà au pouvoir. Heureusement, la majorité des français ont un cerveau en état de marche !

  2. Oblabla dit :

    Vous accordez politiquement trop d’importance à Éric Zemmour. C’est un journaliste, polémiste de grand talent, mais surement pas un politicien et encore moins le mentor d’un parti politique. On peut être d’accord ou pas avec ses idées ou une partie de ses idées, c’est tout.
    Maintenant, au lieu de vous joindre au tollé médiatique (habituel avec Zemmour) et aux atteintes aux libertés permanentes d’expression dans ce pays dont Zemmour est la cible permanente et scandaleuse, vous feriez mieux de vous concentrer sur le principal : une partie des alertes existentielles pour l’Europe sonnées par Eric Zemmour sont bien fondées et méritent d’être défendues (menace représentée par l’islam militant, par l’immigration incontrôlée et par la perte d’identité). Et ceci, même si Zemmour est un ennemi primaire (j’ai envie de dire débilitant) du libéralisme, un étatiste forcené qui considère que l’Etat c’est tout et qu’il prime sur le droit et sur l’individu, à tel point que Zemmour en deviendrait collectiviste.

  3. Joseph dit :

    Curieuse analyse qui in fine rejette la responsabilité sur le RN, sommé de clarifier sa position, bien qu’ayant rien à faire dans cette histoire.

    Zemmour est, qu’on le veuille ou pas, l’expression d’un mécontentement, mais les sujets qu’il aborde sont occultés par les cris d’orfraies d’une presse qui n’a plus aucun lien avec le réel.
    Zemmour ne prend pas de gants ? certes, mais les autres ils font quoi au juste ? toutes ces associations anti-racistes qui surfent sur la loi Pleven de 1972, sans parler de la constellation d’ONG diverses et variées.
    Les progressistes s’illusionnent d’un monde plat, d’un humain hors sol, d’un internationalisme béa, et pour arriver à leur fin ils sapent en continu l’autorité de l’état, de la famille.
    Michel Mafesoli, a théorisé un retour au tribal, c’est le pendant du progressisme, son inéluctabilité, la réaction inévitable de la déstructuration d’un monde qui se refondera toujours sur d’autres noyaux.
    L’islam est une de ces tribus, d’où son expansion en ce compris au sein même de la société française (voir les études de Jérome Fourquet sur le sujet). Ce que nous abandonnons, l’islam le récupère à bon compte.

    Le RN n’est qu’un éventail politique, et sa dédiabolisation un élément de langage ! Dans nos pseudos démocraties dont les élections seraient la représentation la plus aboutie, le pouvoir est détenu par des minorités qui se font élire par rejet de soi disant extrêmes. Le RN est l’idiot utile du progressisme. Marine Le Pen qu’une incapable comme tant d’autres représentants politiques.

    Depuis des années, parcourant la toile, je lis les articles mais je me délecte des commentaires, la plupart du temps plus intéressants que les articles eux mêmes.
    Il est très facile de distinguer le décalage croissant entre ce que dit la presse mainstream et les commentaires des lecteurs, il y a un durcissement très net. Zemmour est le porte parole de cette masse grandissante et silencieuse, il n’est pas l’auteur des faits, il n’en est que le rapporteur.

    • Oblabla dit :

      Les 9 dernières lignes de votre commentaire sont ABSOLUMENT collector !
      J’ajoute qu’à chaque fois que le mot « progressisme » est prononcé pour justifier un choix ou une décision vous pouvez être certain que cela débouche à minima sur un « nivellement par le bas ».

  4. REMY dit :

    Continuons sur cette voie et la guerre civile est assurée… le problème c’est que dans une guerre c’est parfois celui que l’on veut combattre qui finit par gagner. A méditer

  5. Sachant dit :

    Zemmour a tout a fait raison. Il n’est de pire sourd que celui qui ne veut entendre et pire aveugle que celui qui ne veut voir. Commencez par étudier, continuez par étudier et étudiez encore : Le coran, les hadiths, la sira. Et pour commencer : le dieu des juifs et des chrétiens a dit : « Tu ne tueras point » le dieu des musulmans a dit : »Faites la guerre pour la cause d’allah, combattez dans le sentier d’allah, combattez vos ennemis partout ou vous les trouverez, frappez les au cou, …. Etudiez la langue arabe et la racine QTL

  6. Hitman dit :

    #JeSoutiensZemmour et tant pis pour 2022. De toute manière l’explosion est programmée.

  7. Philippe Dubois dit :

    Voici le texte du discours d’Eric Zemmour
    Certes, ce n’est pas Oui-Oui ni les Bisounours

    Mais la seule question qui se pose est :
    « A-t-il tort ou a-t-il raison ? »

    Tous ceux qui ont des yeux pour voir savent qu’il a raison

    http://fboizard.blogspot.com/2019/10/texte-integral-du-discours-deric.html

    Marion Maréchal n’est pas candidate en 2022 pour l’instant car elle sait que :
    – elle se fera torpiller par MLP et la coterie de branquignols du FN
    – ce qui reste de LR préfèrera toujours jupinet et sa clique de nuisible.

    Il reste deux ans et demi : c’est beaucoup et très peu à la fois

  8. Oblabla dit :

    Un éclairage extraordinaire sur la menace que représente l’islam pour la démocratie et nos valeurs. Éblouissante démonstration de Charles Gave ce matin :
    https://institutdeslibertes.org/quand-le-sage-eric-zemmour-montre-la-lune-lidiot-regarde-le-doigt/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.